samedi 19 août 2017

La saga Off Campus

Couverture Off-campus, tome 4 : The goal
Saga Off-Campus
d'Elle Kennedy 
Editeur : Hugo Roman

  • Mon avis (en quelques mots) :

J'ai lu le premier tome « The Deal » quelques semaines après sa sortie. J'avais adoré, c'était un vrai petit coup de coeur (cliquez ici pour lire ma chronique). Qu'ai-je pensé de la suite ?

The Mistake :
Ce tome se concentre cette fois-ci sur Logan (un des meilleurs amis de Garett) et Grace.
Logan pense avoir le béguin pour Hannah, la nana de son pote. La jeune femme l'obsède alors il enchaîne les aventures sans lendemain pour tenter de l'oublier. Jusqu'à un jour d'avril où il rencontre Grace par hasard. Il l'aime bien, elle est rigolote, différente des autres.
C'est un deuxième tome avec beaucoup d'humour (j'ai beaucoup souri !). Les défis de Grace m'ont fait rire, la façon dont Logan et Grace se chamaillent est à la fois touchante et drôle. J'ai également énormément rit lors de la scène de Skype avec la mère de Grace (ceux qui ont lu ce tome comprendront !).
Pour moi, c'est un tome presque aussi bon que le premier, je n'ai pas vu le temps passer !

The Score :
Allie, meilleure amie d'Hannah, vient de rompre avec son petit ami. Hannah n'étant pas là pour la consoler, elle l'envoie chez Dean pour se planquer de son ex. Dean avait promis d'être sage, et Allie n'est pas du tout intéressé par Dean. Toutefois, ils finissent par coucher ensemble...
Dean et Allie sont des chauds lapins (oui oui !) mais cela ne m'a pas choquée plus que ça, car ils sont juste comme ça, c'est leur façon d'être, et tout (ou presque) se fait dans l'humour et surtout, dans le respect l'un de l'autre. J'étais morte de rire lors de la scène de la baignoire (décidément, on rigole beaucoup avec cette saga !).
J'ai vraiment adoré les deux personnages principaux. Dean a une personnalité très riche. C'est un coureur de jupons mais pas seulement. Il a vraiment le coeur sur la main, il est génial avec les enfants, il sait être touchant et drôle. Quant à Allie, c'est une jeune femme qui elle aussi a beaucoup d'humour et a de la répartie. Cela nous donne des dialogues savoureux entre elle et Dean.
Un vrai petit coup de coeur pour ce troisième tome !

The Goal :
J'annonce tout de suite la couleur : c'est le tome que j'ai le moins aimé, et je dirais même qu'il m'a ennuyée. Déjà, l'histoire se superpose avec le tome 3, par conséquent on a certaines scènes qui se superposent.
J'ai bien aimé le personnage de Tucker, que j'ai trouvé très touchant, mais je n'ai pas réussi à apprécier Sabrina (même avec si sa situation difficile m'a émue), et encore moins les deux ensemble. Je n'ai pas vraiment ressenti d'alchimie entre eux (à part le côté sexe), on dirait que Sabrina est avec Tucker seulement parce que c'est un mec bien et non pas parce qu'elle a des sentiments pour lui (même à la fin du livre). Comme si c'était la chose à faire. De plus, je n'ai pas compris comment Tucker arrive à tomber amoureux d'elle...
Bref, pour moi ce fut une lecture longue et ennuyeuse. Je suis seulement allée au bout car on revoit un peu les autres personnages de la saga. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé l'épilogue, qui conclut très bien la saga.

vendredi 18 août 2017

La jeune fille sur la falaise

Couverture La jeune fille sur la falaise 
La jeune fille sur la falaise
de Lucinda Riley 
Editeur : Charleston
Poche : 627 pages

Pour échapper à une récente rupture, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande auprès de sa famille. C'est là, au bord d'une falaise, qu'elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille qui va changer sa vie.
En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, elle se rend compte du lien qui unit leurs deux familles. Les horreurs de la guerre, l'attrait irrésistible du ballet, le destin d'un enfant abandonné, ont fait naître un héritage de chagrin, qui a tour à tour marqué chaque nouvelle génération.
C'est finalement l'intuition d'Aurora qui leur permettra de se libérer des chaînes du passé, et d'aller vers un futur où l'amour triomphe sur la perte.

  • Mon avis :
J'adore Lucinda Riley et j'adore les éditions Charleston. C'est donc naturellement que j'ai voulu me lancer dans cette nouvelle aventure. Et quelle aventure ! Je ressors absolument enchantée par cette lecture.

Grania Ryan vit à New York depuis une dizaine d'années. Suite à un drame personnel, elle panique, elle prend la fuite et laisse son petit ami en plan. Grania traverse l'océan et retourne en Irlande auprès de sa famille. C'est dans cette magnifique baie de Dunworley que Grania rencontre Aurora Lisle, une petite fille qui va bouleverser sa vie. La mère de Grania la met en garde : leurs deux familles ont un lourd passé et cela a toujours donné quelque chose de tragique. Qu'importe, Grania est bien décidée à aider la petite Aurora.

L'histoire d'Aurora, sur fond de rivalité entre les Lisle et les Ryan, m'a énormément plu. C'est Aurora qui nous raconte cette histoire, qui se déroule à travers le temps depuis l'année 1914 et le début de la Seconde Guerre Mondiale. J'ai adoré cette partie du roman, tout autant que celle qui se déroule dans le présent avec Grania. J'ai vécu cette aventure à 100%, comme si j'étais un petit animal (une petite souris ? un papillon ?) placé sur l'épaule des personnages. J'ai été émue, j'ai versé des larmes, j'ai souri, j'ai ri, j'ai également ressenti de la colère envers certains évènements et personnages. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Lucinda Riley nous livre un roman riche en émotions.

Le seul petit bémol que je pourrais souligner est tout ce qui concerne l'histoire de Matt, le petit ami de Grania. J'avoue ne pas avoir été passionné par son histoire personnelle, ni par sa relation avec Grania. J'ai trouvé que c'était beaucoup moins intense que le reste du livre.

Pour moi, Lucina Riley a une plume enchanteresse. Ses descriptions m'ont transportées tour à tour à travers le temps ou à travers les différents lieux. L'intrigue qu'elle nous sert m'a tenue en haleine jusqu'au bout.
L'auteur a également créé des personnages émouvants. Aurora est une petite fille intelligente, espiègle, douce, pétillante... Sa pureté la rend terriblement attachante. J'ai également été très attendrie par Mary, par Jerémy, et dans une moindre mesure, par Anna (toute son enfance m'a plu, le reste un peu moins). Quant à Grania, c'est une jeune femme meurtrie qui va se révéler courageuse et qui va se relever grâce aux révélations du passé et à sa relation avec Aurora.

En conclusion, « La jeune fille sur la falaise » est un roman bouleversant sur fond de secrets et drames familiaux. C'est une belle histoire, profondément émouvante, qui nous fait voyager à travers les pays, les époques et qui nous propose une galerie de personnages absolument géniale. « La jeune fille sur la falaise » est un coup de coeur !


Afficher l'image d'origine

mardi 15 août 2017

Top Ten Tuesday [93]


Le "Top Ten Tuesday" est un rendez-vous à la base lancé par The broke and the bookish, et il est repris en français par Froggy. Chaque semaine, un nouveau thème est proposé pour la liste du top 10.

Cette semaine, le top 10 est le suivant :

Les 10 livres de votre PAL qui attendent depuis trop longtemps d'être lus 
Dans ma PAL depuis 6 ans :
Couverture Les bannis et les proscrits, tome 3 : La guerre de la sor'cièreCouverture Le Dernier Souffle, tome 3 : L'ÂmeCouverture Troie ou La trahison des dieuxCouverture La trilogie Valisar, tome 1 : L'exil

Dans ma PAL depuis 5 ans :
Couverture Georgina Kincaid, tome 2 : Succubus NightsCouverture Troie, tome 1 : Le Seigneur de l'Arc d'Argent

Dans ma PAL depuis 4 ans : 
Couverture Kara Gillian, tome 3 : Les secrets du démonCouverture Femmes de l'Autremonde, tome 07 : SacrificeCouverture Vampire Academy, tome 6 : Sacrifice ultimeCouverture Emma

lundi 14 août 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? [162]


D'après une idée de Malou, chaque lundi nous faisons découvrir nos lectures de la semaine passée, et celles que l'on va lire dans la semaine. Un post le lundi donc, pour "papoter" un peu de tout ça :) 
Le rendez-vous est fixé chez Galleane.


  • Ce que j'ai lu la semaine passée :

Couverture Lockwood & co., tome 1 : L'escalier hurleur Editions Le Livre de Poche 2016
Lockwood and Co, tome 1 : Un livre jeunesse que j'avais dans ma PAL depuis + d'un an ! Je suis très contente de l'avoir lu, j'ai adoré :)
  • Ce que je lis en ce moment :

Couverture Nightingale, tome 2 : Les soeurs de Nightgale Editions Charleston (Poche) 2017
Les soeurs du Nightingale

  • Ce que je vais lire la semaine prochaine :

Depuis hier je suis en vacances :) j'espère donc avoir + de temps pour lire ! Cette semaine j'aimerais lire :
Couverture Le quarter des Smythe-Smith, tome 1 : Un goût de paradis Editions J'ai Lu (Pour elle - Aventures & passions) 2017Couverture Les fabuleuses tribulations d’Arthur Pepper Editions Milady 2016Couverture Le bâtard de Kosigan, tome 1 : L'ombre du pouvoir Editions Folio  (SF) 2017

In my mailbox [120]


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

Les liens sont regroupés sur le blog Lire ou mourir.


¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤~~¤

Je n'ai reçu qu'un livre cette semaine, mais un livre génial :)
Couverture Le prince des ténèbres, tome 4

Ensuite, j'ai racheté une nouvelle édition de "L'assassin royal" à mon chéri :) J'ai les gros pavés de Pygmalion chez moi, mais il n'avait pas le courage de les sortir pour les lire. J'avoue que je voulais relire la saga, mais moi non plus je ne me vois pas ressortir ces grosses éditions. J'ai donc acheté les 2 premiers livres.

vendredi 11 août 2017

The silent waters

Couverture The silent waters 
The silent waters
de Brittainy C. Cherry
Editeur : Hugo roman
Broché : 447 pages

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes. J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.
J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape. Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.
C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

  • Mon avis :
J'ai adoré « The air he breathes » tandis que « The fire » m'avait un poil déçue. C'est donc sans attentes particulières que j'ai commencé ma lecture de « The silent waters », excepté celle de passer un bon moment.

Maggie et son papa viennent vivre avec Katie et ses deux enfants alors qu'elle est toute petite. Leurs parents s'aiment profondément et ils forment une famille recomposée idéale, jusqu'au jour où l'horreur arrive dans la vie de Maggie, l'année de ses huit ans. La petite fille en perd sa voix et elle devient agoraphobe, effrayée par le monde extérieur. Personne ne sait ce qui lui est arrivé, excepté elle et nous, les lecteurs...

Dix ans plus tard, lorsque Maggie à dix-huit ans, tout le monde s'est plus ou moins accommodé de son silence. Sa mère ne la comprend pas et sa soeur Cherryl est devenue une vraie peste avec elle. En revanche elle peut compter sur son frère, son père, et sur le soutien de Brooks, qui est devenu son meilleur ami après cette tragédie.

La relation particulière qui unit Brooks et Maggie s'étale sous nos yeux pendant une vingtaine d'années. On les voit grandir chacun de leur côté, mais également ensemble. Leur romance prend racine dans une profonde amitié, ce qui rend leur relation encore plus intense. Je me suis laissée emporter par leur histoire, j'ai dévoré ce roman.

Le récit alterne selon les deux points de vue de nos héros, un procédé que j'adore en romance. C'est d'autant plus important dans ce récit car Maggie ne parle pas. Toutefois, cela ne l'empêche pas de communiquer avec sa famille et Brooks.
Maggie est une héroïne extrêmement attachante, j'ai été très émue par ce qu'elle a vécu et par ce que cela a engendré par la suite. Quant à Brooks, c'est le meilleur ami dont Maggie pouvait rêver. Il est patient, à l'écoute, gentil. Il ne la laisse jamais tomber et fait tout pour l'aider, pour qu'elle se sente normale.

Certains des personnages secondaires m'ont également beaucoup plu. Je pense notamment à Madame Boone qui se révèle être une amie précieuse pour Maggie et Brooks. Il y a aussi le père de Maggie, qui se bat pour sa fille envers et contre tous.

En conclusion, « The silent waters » a été une excellente lecture, un vrai petit coup de coeur. L'auteur nous offre une histoire riche en émotions, captivante, portée par des personnages vraiment attachants. J'ai désormais hâte que « The gravity of us » soit publié en France !